© 2019 SoFrenchSoFood.com - Proudly created by Alliance-Com'⚡

LA CUISINE EN PARTAGE

La prison Neve Tirza

La prison de Neve Tirza est la seule prison pour femmes en Israël. Moins de 150 femmes y sont détenues, ce qui représente moins de 2% de la population carcérale. La plupart des femmes qui purgent actuellement une peine de prison à Neve Tirza ont, par le passé, été victimes de violences physiques et de violences sexuelles. Et certaines d’entre elles souffrent de troubles mentaux et de dépendance comme la toxicomanie.

 

La prison de Neve Tirza a adapté son mode de fonctionnement à sa population en ayant mis en place une approche thérapeutique qui permet à chaque détenue de bénéficier d’un traitement individuel et de groupe en fonction de ses besoins personnels et de ses capacités émotionnelles. Par ailleurs, le personnel pénitentiaire est formé pour répondre aux différents problèmes directement liés aux femmes qu’ils soient liés à des questions d’éducation, de couple, de dépendance ou de développement personnel.  

Les femmes qui arrivent à la prison appartiennent souvent à des classes sociales très défavorisées et sont dépourvues des compétences de base qui leur permettraient de s’en sortir. Le Centre éducatif de Neve Tirza leur propose une formation complète allant du niveau de lecture et d’écriture à 12 années d’études. Il dispose également d'un centre proposant des formations dans divers domaines ainsi qu’une expérience professionnelle qui faciliteront leur intégration au marché du travail à leur sortie de prison, leur permettant ensuite de recouvrer une vie indépendante.

 

En outre, l’équipe pénitentiaire propose divers projets de développement personnel, d'acquisition de compétences essentielles et d'outils d'intégration. L'un de ces projets - le projet Mothers and Children - offre des consultations parentales de groupe qui intègre des rencontres de quelques heures entre mères et enfants, supervisées par des responsables du centre.

Credit : Israel Prison Service

Dans le cadre de la 7e édition de la semaine de la gastronomie française en Israël, le chef Guillaume Gomez, chef des cuisines du Palais de l’Elysée, et le chef Dan Aboulkheir, chef de la Maison de France, proposeront, aux femmes de la prison de Neve Tirza et à leurs enfants, un atelier culinaire, en présence de Nechama Rivlin, l'épouse du Président de l'Etat d'Israël, et d’Hélène Le Gal, ambassadrice de France en Israël.